La Bataille de Paris dans la livraison de produits frais à domicile

Cette bataille de Paris, version 2.0, n’est pas pour mettre un terme à un Empire, mais pour en établir un nouveau type. En effet, près de 2 siècles après la célèbre Bataille de Paris, un nouveau genre de conquérants a remplacé les figures napoléoniennes, ce sont aujourd’hui les quick-commerces qui veulent gagner du terrain et dominer… Le cœur des grandes villes de France. Paris est bien sûr une place stratégique. Nous vous expliquons pourquoi et comment se mène cette lutte sans merci dans la livraison de produits frais à domicile.

 

 

Livraison à domicile : Paris, le carrefour incontournable

De nouveaux acteurs dans la livraison de produits frais à domicile s’établissent presque toutes les semaines dans les grandes villes de France. À l’instar de Gopuff aux États-Unis, de Gorillas en Allemagne, ou de Getir pour la Turquie, ces start-up attirent les grands investisseurs. Nombre d’entre elles sont devenues des « licornes ». C’est-à-dire qu’en très peu de temps, sans être entrées en bourse ni être des filiales de grands groupes, ces entreprises ont été valorisées à plus d’un milliard de dollars. De quoi donner envie de miser gros, et de se battre pour se faire une place de marché ! Car toutes ces jeunes entreprises ne pourront pas coexister. Le service français Kol, par exemple, implanté depuis 2015, n’a pas survécu à cette déferlante de concurrents. La stratégie de ces quick-commerces, est de s’imposer comme référence auprès des consommateurs, de les fidéliser et de gagner du terrain pour devenir rentables. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

 

 

La rentabilité de la livraison de courses à Paris aujourd’hui

Plus de 10 entreprises de livraison de courses à domicile se sont lancées dans cette Bataille de Paris depuis 2015. Pour tenir leurs promesses de livraison en moins de 15 minutes, elles ont besoin de livreurs rapides, mais aussi de Dark Stores. 80 Dark Stores sont implantés à Paris et dans sa petite couronne. Plus de la moitié de façon illégale. Pour aller toujours vite et toucher un maximum de public en premier, les démarches administratives et le code de l’urbanisme ne sont pas toujours respectés. De même que certaines lois du code du commerce… En effet, pour séduire le client, les promotions vont parfois au-delà de ce que la réglementation autorise.

 

 

La livraison de courses à Paris : l’invasion des Dark Stores

Aujourd’hui la rentabilité de ces entreprises n’est pas réelle. Elles comptent sur la fidélisation de nouveaux clients, et l’élimination progressive des concurrents pour se dégager des marges. Les fonds acquis auprès d’investisseurs généreux, servent donc à offrir des cadeaux de bienvenue, des promotions « nouveaux-clients » et à acquérir un maximum de Dark Store. 

Certains Q commerces avouent avoir besoin d’ouvrir 2 entrepôts par mois pour assurer un maillage suffisant des grandes villes. Ces Dark Stores doivent permettre de livrer dans le quart d’heure tout client situé dans un rayon de 2 km. Pour qu’un dark store soit rentable, sa zone de livraison doit compter entre 70 000 et 140 000 personnes. Ce qui revient à une densité allant de 5 600 à 11 200 habitants au km². Une telle densité ne se retrouve que dans les 120 villes les plus peuplées de France.

 

 

Livraison de produits frais : l’Eldorado parisien

Se faire livrer ses courses à domicile est un atout que les citadins apprécient. Cela évite les problèmes de déplacement, que ce soit l’utilisation de transports en commun les bras chargés de courses ou que ce soit les bouchons à subir avec des surgelés qui fondent dans le coffre. Le temps des citadins est toujours compté ! Et le perdre dans un hypermarché, par obligation, est un problème que les Q commerces ont bien cerné. Mon-marché.fr a d’ailleurs compris la difficulté que les Parisiens rencontrent pour se fournir en produits frais et exotiques de qualité. C’est la seule à leur proposer plus de 1 500 produits frais en livraison à domicile.

Ce dynamisme des grandes villes et leur appétence pour la nouveauté permettent à ce nouveau modèle de consommation de s’installer dans les habitudes. Les courses hebdomadaires peuvent désormais se faire grâce à un téléphone mobile, à partir d’une simple application et d’une qualité de réseau dont les campagnes ne bénéficient pas toujours.

Paris, avec environ 20 650 habitants au km², avec sa couverture 5G, avec ses axes de circulation encombrés, avec son rythme de vie, avec son attrait pour l’innovation, et avec son pouvoir d’achat, est une ville où le Quick commerce peut devenir rentable. Encore faut-il que les zones de livraison ne soient pas trop partagées entre divers acteurs, ou que ces acteurs sachent se différencier et cibler une clientèle selon différents besoins,. En effet, certains clients auront peut-être besoin d’être livrés en 10 minutes, mais d’autres préféreront une qualité exceptionnelle de produits frais. Certains aiment avoir un large choix de gamme, d’autres ont besoin en urgence d’un type de produits. D’autres encore feront plus aisément confiance à un service tout bio, ou tout halal, ou tout en « circuits-courts »… Le Q commerce a certes une bataille à gagner, mais aussi des adaptations à effectuer pour répondre au marché et y trouver une place partout en France.

Retour vers le dossier Actu dans la livraison de produits frais à domicile

 

Avec un service de courses à domicile en 1 heure 7/7, mon-marche.fr est LE spécialiste français de la livraison de tous les produits frais, avec le meilleur rapport qualité-prix du marché. Avec l’obsession du goût et de la fraîcheur,
mon-marche.fr, c'est bien manger et se simplifier la vie, sans dépenser plus.